VAINCRE LES MALEDICTIONS PAR LE SANG DE L'AGNEAU

Seigneur Jésus-Christ, sur la croix, tu t’es fait malédiction pour nous afin que moi je sois racheté de toute malédiction et que je puisse hériter de la bénédiction du Père (Ga 3, 13). Tu es le Salut de ceux qui se tournent vers toi. Je peux donc recevoir de toi ma délivrance car « ceux qui invoquent le Nom du Seigneur seront sauvés » (Rm 10, 13).

j’invoque à présent ton Nom Tout-puissant et je te demande de chasser de moi, ton serviteur (servante), toute présence diabolique ; étends sur moi ton bras victorieux, que l’ange de la paix tienne éloigné de moi toute puissance ennemie ; déjoue dans ma vie les machinations des personnes envieuses, méchantes et corruptrices ; rends vaine et neutralise toute force malfaisante agissant par poison, mauvais œil, envoûtement, malédiction, sortilège, maléfice.

Esprits mauvais, si vous me liez ou m’oppressez en raison d’une malédiction, d’un envoûtement, d’un maléfice prononcé contre moi, ou d’une consécration à une divinité idole, à un démon ou à Satan, quelle qu’en soit les conditions, moi par la grâce de mon baptême, au Nom de Jésus, je me délie de toutes ces attaches ; je vous dénie maintenant tout droit sur moi, sur mon corps, mon âme et mon esprit ; je me couvre du Sang de Jésus qui m’a lavé de mes péchés.

Par la miséricorde de Dieu le Père, la puissance du Sang de Jésus, l’Agneau immolé, par l’onction du Saint-Esprit, par l’intercession de la Vierge Marie immaculée, je combats toute infestation ou influence démoniaque, toute action de sorcellerie contre moi, tout envoûtement. Je les casse et les détruis, je les refuse et les rejette, je les annule au Nom de Jésus et je coupe tout lien et toute entrave des esprits des ténèbres ; je coupe en particulier les liens de malédictions, des maléfices, de toute conjuration occulte, consécration ou pacte provenant des personnes de toutes les générations, des maris de nuit ou des femmes de nuit, du culte des jumeaux, des masques sacrés, etc.

Je me délie moi-même et je délie tous ceux qui sont placés sous mon autorité. Je m’établis maintenant dans la victoire du Christ ressuscité et dans la bénédiction du Père Éternel. Jésus mon Sauveur m’a libéré pour toujours. Il m’a délivré de toutes mes angoisses (Ps 34, 18).

Le Seigneur est bon pour moi. Il est mon secours. Je compte sur lui et ne crains plus ; je n’aurai pas peur de ce que peut me faire un homme (Ps 56, 10-12).

Par l’Esprit de force, d’amour et de maîtrise de soi qui habite en moi, je vis désormais dans la liberté des enfants de Dieu pour célébrer les merveilles du « Dieu des délivrances ». Amen !