MAGNIFICAT

Le Magnificat est le cantique d’action de grâce que la Vierge Marie éleva vers le Seigneur lors de sa visite chez sa cousine Élisabeth après que celle-ci lui eut dit : Oui, bienheureuse celle qui a cru en l'accomplissement de qui lui a été dit de la part du Seigneur ! (Lc 1, 45). On le trouve dans l’Évangile selon S. Luc (1, 46-56).

Latin

Français

Magnificat anima mea Dominum,
Et exsultavit spiritus meus
In Deo salvatore meo,
Quia respexit humilitatem ancillae suae.

Ecce enim ex hoc beatam me dicent
Omnes generationes,
Quia fecit mihi magna,
Qui potens est,
Et sanctum nomen eius ;
Et misericordia eius in progenies et progenies Timentibus eum.

Fecit potentiam in brachio suo,
Dispersit superbos mente cordis sui ;
Deposuit potentes de sede
Et exaltavit humiles ;
Esurientes implevit bonis
Et divites dimisit inanes.

Suscepit Israel puerum suum,
Recordatus misericordiae,
Sicut locutus est ad patres nostros,
Abraham et semini eius in saecula.

Mon âme exalte le Seigneur,
Et mon esprit a exulté
En Dieu, mon Sauveur.
Car il a regardé l'humilité de sa servante.

Voici que désormais me diront bienheureuse
Toutes les générations.
Car il fit pour moi de grandes choses,
Celui qui est puissant,
Et saint est son Nom.
Et sa miséricorde s'étend d'âge en âge
Sur ceux qui le craignent.

Il a déployé la puissance de son bras,
Il a dispersé les cœurs orgueilleux ;
Il a renversé les puissants de leurs trônes
Et il a exalté les humbles ;
Il a comblé de biens les affamés,
Et il a renvoyé les riches les mains vides.

Il a secouru Israël, son enfant,
Il s'est souvenu de sa miséricorde.
Comme il l’avait dit à nos pères,
À Abraham et à sa descendance à jamais.