Sur saint Joseph

Saint Joseph est le modèle des humbles, que le christianisme élève vers de grands destins ;
il est la preuve que, pour être de bons et authentiques disciples du Christ, i1 n'y a pas besoin de « grandes choses » :
il faut seulement des vertus communes, humaines, simples, mais vraies et authentiques.

Paul VI, Allocution du 19 mars 1969

 

[Saint Joseph] a pris soin de Marie et de Jésus ; il les a défendus par son travail et par sa généreuse présence,
et il les a libérés de la violence des injustes en les conduisant en Égypte. Dans l’Évangile, il apparaît comme un homme juste, travailleur, fort. Mais de sa figure, émane aussi une grande tendresse, qui n’est pas le propre des faibles, mais le propre de ceux qui sont vraiment forts, attentifs à la réalité pour aimer et pour servir humblement. Voilà pourquoi il a été déclaré protecteur de l’Église universelle. Il peut aussi nous enseigner à protéger, il peut nous motiver à travailler avec générosité et tendresse pour prendre soin de ce monde que Dieu nous a confié.

Pape François, Encyclique Laudato si, 24 mai 2015, n° 242